Réfléchir et agir – on essaie de le faire dans cet ordre là – autour de la mise en scène de produits, de marques, assurer un contact direct, physique entre elles et leurs consommateurs, c’est notre proposition !

Quatre étapes jalonnent ce process que nous souhaitons artisanal dans l’approche avec un nombre de projets limités :
1- Imaginer
2- Fédérer
3- Produire
4- Activer

Intellectuels et manuels, individuels et collectifs, les différents métiers, les multiples compétences nécessaires à la construction de ces expériences de marques, nous les développons depuis plus de 15 ans désormais !

Hervé Garnier _

Ma définition de l’artisanat ?

Il s’agit d’un processus fin et subtil associant réflexion intellectuelle, artistique, esthétique à l’intervention manuelle concrétisant la quintessence de l’agilité, de la dextérité de l’homme dans sa capacité à produire et mettre en exergue les matériaux les plus nobles au service d’un objet fonctionnel, décoratif, onirique….

vous me suivez ?

Charles Bordes _

Comment la technologie fait-elle évoluer mon métier d’artisan ?

Grâce à elle je suis devenu un artisan 2.0 ! Le matin sur mon logiciel de découpe laser et l’après-midi sur les réseaux sociaux avec mon cellulaire. J’arrive ainsi à vendre du rêve du bout des doigts. C’est ma façon d’exprimer, à la surface du clavier, ma délicatesse manuelle.

Quentin Kelsen _

Suis-je confiant quant au poids des activités artisanales dans l’économie de demain?

Confiant comme lorsque je découpe à la scie sauteuse. Confiant comme lorsque je plante des clous. Confiant comme lorsque je soude. Ultra confiant donc !